Katia et Marielle Labèque

Crédits photo : Ion-Markel

Katia et Marielle Labèque
piano et pianoforte

Carlos MENA, contreténor

Elena De Murguia, viole de gambe

Ensemble Hegiak
Eñaut Elorrieta et Thierry Biscary, voix et percussions basques
Harkaitz Martinez De San Vicente, Mikel Ugarte Azurmendi et Ander Zulaika, percussions basques

Eskolanía Easo Araoz Gazte
Garko Miranda, chef de chœur

Vidéo

« AMORIA, un parcours de la musique basque du XVIe au XXIe siècle »

Jubilatoire ! Voyage initiatique en compagnie d’une pléiade d’artistes issus de la tradition basque et mené depuis les claviers par les sœurs Labèque. Destination ? Le Pays Basque – ou Euskal Herria ! Cinq siècles de musique revisités, de la Renaissance à nos jours. Avec, en point d’orgue, le Boléro de l’enfant du pays : Maurice Ravel.

Né à Ciboure en 1875, Maurice Ravel parlait la langue Basque. À partir de 1900, il fait régulièrement le voyage jusqu’au pays natal. Il y compose quelques-uns de ses chefs-d’œuvre parmi lesquels le célébrissime Boléro. Ce nouveau projet organisé autour de cette œuvre emblématique associe notamment 5 chanteurs-instrumentistes réunis en un ensemble appelé Hegiak.
L’œuvre de Ravel est interprétée dans l’arrangement original du compositeur à deux pianos avec, pour l’occasion, un accompagnement de percussions réalisé par les musiciens de l’ensemble Hegiak. Cette version singulière a la particularité d’associer le son des percussions traditionnelles basques que Ravel appréciait. L’instrument basque le plus connu est, sans conteste, la Txalaparta, ensemble de planches de bois alignées au-dessus d’un panier tressé ou de simples tréteaux. L’instrument est solidement ancré dans l’identité culturelle basque : il n’est pas seulement un instrument de musique, mais également un outil de communication. Il incarne un véritable équilibre entre tradition et modernité, entre inspirations populaires et savantes, à travers notamment l’art de l’improvisation.

Hegiak est activement investi dans le développement et la transmission de ces traditions. La langue basque, l’Euskara, est parlée depuis des millénaires sur un territoire concentré de part et d’autre des Pyrénées occidentales. Elle existait avant même les migrations des populations de traditions indo-européennes.

Œuvres de Joanes Antxieta, Bernardo Zala Galdeano, Balere Artxu Idiart, Pablo Sarasate, Gabriel Olaizola Gabarain, Francisco de Madina Igarzabal, Pierre Bordacarre « Etxahun Iruri », José Gonzalo Zulaika “Aita Donostia”, Jesus Guridi Bidaola, Alberto Iglesias, Harkaitz Martinez de San Vicente, Mikel Ugarte, Thierry Biscary et Maurice Ravel

Vendredi 14 septembre – 20h30
Saint-Jean-de-Luz – Église

Retour au programme

 

Réserver